Lancaster Pennsylvanie

  • 0
  • 21/03/2019
Lancaster amish
718 540 The Road Trip

Bienvenue au pays des Amish. Lancaster est une petite ville de l’État de Pennsylvanie où se retrouve un peuple aux habitudes de vie tirées d’autrefois. Vous serez surpris de voir une communauté entière vivre en retrait de la ville, sans technologie. En effet, les Amish refusent d’utiliser l’électricité et ne se déplacent pas en auto. C’est un véritable retour dans le temps que vous vivrez.

Un univers dépaysant

Il s’agit de migrants qui vivent leur rêve américain d’une toute autre manière. Leurs fermes sont riches mais spartiates : pas d’électricité, pas de téléphone. La tenue vestimentaire est des plus stricte : noir ou bleu foncé, chapeau et coiffe. Les hommes mariés portent la barbe et les déplacements se font uniquement en charrette, dites « buggie » ou « buggy ». Ils n’ont pas d’église et les messes et sermons se font à tour de rôle chez l’habitant.

Marché central de Lancaster

Longtemps célèbre pour son architecture, le bâtiment en brique de style roman de Central Market héberge désormais plus de 60 vendeurs qui exercent un commerce florissant de couvre-lits, shoofly pie, ce gâteau traditionnel rempli d’un mélange de mélasse et de sucre roux et autres spécialités locales. Ce marché couvert est le plus ancien marché fermier des États-Unis à avoir fonctionné sans interruption, depuis 1889. Il accueille de nombreux marchands Amish qui y viennent vendre leurs produits plusieurs fois par semaine.

Parcourir le pays et visiter les ponts couverts

Pour cela, prenez votre temps, arrêtez-vous, méditez sur le choix de vie de ces communautés par rapport au nôtre et profitez de la minute d’intense joie qui vous est offerte par ce paisible paysage. Vous sentirez comme une profonde impression de paix surtout que lorsque vous suivrez sur des kilomètres, le long d’une route étroite et sinueuse, un « buggie » conduit par une femme qui emmène ses enfants chez des amis. Le bruit des chevaux sous votre capot vous dérangera et vous verrez qu’en réalité il y en a beaucoup trop pour être heureux.

Frottez-vous les yeux tant que vous le voudrez, vous avez bel et bien remonté le temps, ne serait-ce que pour goûter aux délicieuses tourtes préparées avec les produits de la ferme ou boire une fraîche citronnade servie par une jeune fille en bonnet d’organdi, le voyage dans cette bulle de vie au ralenti mérite d’être vécu.

  • 0